Capture d’écran 2020-09-14 à 15.26.20.

LA REVUE POLYMORPHES
#0 CABANES

Dans la lignée de Marielle Macé et de son merveilleux petit ouvrage « Nos cabanes » (2019, ed. Verdier), nous avons envisagé la cabane aussi bien comme une porte d'entrée pour repenser l’habitat et nos modes de vie, qu'un témoignage de ce qui est précaire et défaillant dans notre monde.

100 pages

sortie : septembre 2020

Numéro épuisé

INVENTER

Parce qu'il nous semble urgent de repenser nos façons de vivre et d'occuper l'espace, le lecteur trouvera dans ce numéro 1 des initiatives qui proposent des manières d'habiter autrement, qui inspirent d'autres "faire" et des solutions innovantes. 

Selon Michel Foucault, les cabanes font partie de ces hétérotopies, ces lieux concrets de l'utopie, situés au coeur d'une société mais qui abritent des règles autres. Le lecteur partira ainsi à la rencontre de cabanes et de leur force symbolique, psychologique ou sociale. Cabanes habitables, modulables, cabanes d'enfants, cabanes d'artistes, cabanes d'écoute et de paroles.

Capture d’écran 2022-09-14 à 10.35.55.png

HABITER

Parce qu'il est question d'habiter, aujourd'hui et demain "un monde abîmé", selon l'expression de Marielle Macé, nous avons interrogé les dynamiques structurelles de l'habitat et de l'occupation du territoire en France, avons visité une maison semi-autonome, avons recueilli des témoignages de détenus sur l'espace contraint de la cellule (ne dit-on pas "aller en cabane"?).

Capture d’écran 2022-09-14 à 10.37.03.png

OUVRIR

Parce qu'une cabane nous protège du monde tout en nous y exposant plus fort, qu'elle est une possibilité d'élargissement de notre relation à ce qui nous entoure, nous avons mêlé des récits, poétiques ou témoignages, qui agrandissent notre vision.
Loin de tourner le dos au monde contemporain ou encourager l'isolement, la cabane affirme le désir d’une autre abondance - abondance non plus d’objets mais de liens, de savoirs, de connaissances, d’attachements. (M. Macé)

Capture d’écran 2022-09-14 à 10.36.13.png