L'ASSOCIATION

Bony Chatagnon

co-fondatrice

Après des études communes à Sciences Po Strasbourg, Bony Chatagnon et Léopold Jacquin poursuivent des parcours différents : Bony part en Afrique du Sud et monte le collectif d’artistes N.U.D.E. tandis que Léopold travaille pour la métropole du Grand Lyon au service de la prospective publique et de la participation citoyenne.

En 2017, ils rencontrent deux agricultrices de l’Allier, Isabelle Walderdorff et Valérie Sainrat, qui décident de les accueillir au sein de la ferme-hameau qu’elles dirigent, afin de développer l’association Polymorphe corp.

Léopold Jacquin

co-fondateur

En 2018 l’association est créée et ses activités s’étoffent rapidement pour répondre davantage aux besoins des habitants des communes de Cérilly et alentours (Pays de Tronçais, Allier), avec l’organisation d’activités culturelles et environnementales à destination de publics variés. Cela avec la volonté d’avoir une action structurante et valorisante pour son territoire avec un mode d’action partenarial. En 2019, Polymorphe corp. se dote d’un nouveau système de gouvernance avec une direction collégiale composée de 10 bénévoles aux compétences complémentaires. En 2020, l’association crée deux emplois salariés temps plein en CDI, en 2021, elle accueille deux premiers volontaires en service civique.

LE PROJET ASSOCIATIF

Notre vision: « l'avenir à la campagne »

Pour Polymorphe corp., la campagne est un terrain idéal pour relever le défi de l’urgence écologique. Elle offre un rapport au temps et à la nature différent de celui de l’espace urbain. La vie rurale nous permet de créer des espaces d’expérimentation vers plus d’autonomie, à la fois sur l’habitat et sur la consommation. Par la proximité immédiate avec des espaces naturels, elle invite à développer un plus grand lien avec le vivant.

Objectifs

L’association poursuit 3 objectifs :

1. Revaloriser un territoire rural par la culture

 

La France connait une situation de désertification de la majeure partie de ses zones rurales. Celle-ci se caractérise par un déclin démographique marqué par le vieillissement de sa population. Pourtant la campagne dispose de nombreux atouts ; Polymorphe corp. en est convaincue : ces territoires peuvent apporter des réponses aux crises sociétales, sociales et environnementales auxquelles nous sommes confrontés. L’attractivité d’un territoire est protéiforme : qui s’installe ici, pour quelles raisons reste-t-on et pourquoi part-on ? La culture est une réponse transversale : elle influe sur l’économie, sur les modes de vies, sur l’éducation, elle offre des services et crée du lien. Elle attire ponctuellement, donne envie de rester, fait s’installer, et valorise le territoire auprès de ses habitants.

2. Favoriser l’apprentissage, la créativité et la réflexion

 

L’accès à la culture loin des pôles urbains et le maintien du lien social pour lutter contre l’isolement sont les deux enjeux qui guident notre programme d’ateliers créatifs, de stages et chantiers participatifs, ouverts à toutes et tous dans une logique d’éducation populaire. Ce sont des activités pour le développement individuel des personnes et le développement social collectif. Cela afin de permettre à chacun de s'épanouir et de trouver une place dans la société.

Ils permettent aussi de faire la promotion d’un mode de vie respectueux de la nature auprès d’un public plus urbain et de valoriser le patrimoine culturel et naturel local dans une logique de réciprocité.

3. Accompagner des artistes émergents

 

Souvent confrontés à la difficulté d’obtenir des espaces de travail qualitatifs et souffrant d’un réel manque de soutien, ces artistes bénéficient de l’accompagnement global de Polymorphe corp. Nous accueillons des artistes lors de résidences, dans un environnement rural inspirant. Nous sélectionnons des artistes émergents qui contribuent à notre action en partageant leur pratique et savoir-faire avec les habitants, lors d’ateliers créatifs ou de représentations gratuites.

Principes d'action

noun_collaboration_2909353.png

Une logique collaborative qui s’adapte au tissu économique, associatif et institutionnel existant

Notre action repose sur un diagnostic territorial mené en lien avec la Communauté de Communes du Pays de Tronçais et les rencontres sur le terrain avec les acteurs locaux. Nous nous inscrivons toujours dans une logique de complémentarité avec les actions déjà menées et en fonction des besoins de nos partenaires.

noun_itinerary_110532.png

Une offre mobile : aller vers les habitants

Pour mettre en place nos activités, notamment les ateliers créatifs et de partage de savoir-faire, nous privilégions la mobilité de nos activités. Celles-ci ne se déroulent pas uniquement au siège social de l’association mais aussi au cœur des villages afin d’aller vers les bénéficiaires. Nous privilégions également la gratuité afin de garantir l’accès à nos activités.

noun_nature_1463530 (1).png

Prouver par l’exemple qu’un avenir est possible en ruralité pour les jeunes

 

La solidité de notre projet associatif et de son modèle économique constitue un enjeu en soi : prouver aux nouvelles générations qu’un avenir est également possible à la campagne, hors des grandes métropoles françaises et internationales.

L'ÉQUIPE ET LA GOUVERNANCE

Notre équipe

L’ensemble de l’équipe Polymorphe est mobilisée sur ce projet, à commencer par les membres fondateurs de l’association, tout deux salariés en CDI et à temps plein : 

Léopold Jacquin, délégué Général

Également diplômé de Sciences Po Strasbourg, Léopold est aussi titulaire d’un master en développement territorial de l’INSA de Strasbourg. Il a travaillé pour la Métropole de Lyon avant de rejoindre l’ONG Transparency International France. Également illustrateur, graphiste et consultant en développement territorial et participation citoyenne. Il coordonne la mise en œuvre du projet associatif et la stratégie de développement.

Bony Chatagnon, directrice artistique

Photographe, réalisatrice et vidéaste, diplômée de Sciences Po Strasbourg, Bony a vécu deux ans en Afrique du Sud et y a monté un collectif d’artistes (NUDE) dans le but de valoriser les artistes émergents sud-africains. Elle coordonne la programmation culturelle de l’association et construit sa ligne artistique.

Cette année, l'équipe s'est renforcée de deux service civiques et d'un volontaire afin de développer les activités de l'association:

Ariane Fréjan, service civique

Ariane intègre l’EHESS en 2017 après des études en classes préparatoires littéraires. Elle y mène un travail de recherche portant sur l’influence des danses africaines dans la danse moderne américaine, croisant anthropologie, sociologie et philosophie. Après un échange à New York, elle se sensibilise aux questions de curation et de dramaturgie lors d’une résidence à l’abbaye de Royaumont réunissant danseurs, musiciens et chercheurs. En parallèle de ses études, elle se forme aux questions de production et d’accompagnement des publics en travaillant notamment pour le festival de documentaire Jean Rouch et la boite de production Envie de Tempête. Intéressée avant tout par la transmission et l’accompagnement artistique, elle privilégie les expériences collectives qui promeuvent le partage et la bienveillance. Elle a à cœur de démocratiser les savoirs et les pratiques.

Lucille Séguier, service civique

blablabla

Adrien du Peloux, bénévole

blablabla

Enfin, le conseil polymorphe rassemble 10 bénévoles aux compétences complémentaires:

noun_team_1803478.png

Charlotte Boyer-Chammard

Consultante en économie circulaire

Marie Brines

Assistante de direction à l'École Supérieure d’Arts d’Aix-en-Provence

Alicia Cuny

Cheffe de projet au sein de l’association Bleu Blanc Zèbre​

Heidi Cviklinski

Cheffe de produit et marketing au sein de l’entreprise Balenciaga

 

Adrien de Tournemire

Chargé de mission budgétaire au Ministère de l'Intérieur

Marion Devys

Chargée de communication au Musée de l’Homme 

Gabrielle Gobeau

Artiste plasticienne​

Clémence Meyer

Architecte

Zoé Münch

Responsable innovation et projet Les Ateliers du Bocage/Solidatech

Notre gouvernance

gouvernance.png

LE RÉSEAU

Notre réseau local

reseau_local.png

Notre réseau national

reseau_national.png

2018

2019

NOS PARTENAIRES

RETOURS VIDÉO

avril 2019

ACCUEIL DE LA COMPAGNIE PIPOKA

19-21 juillet 2019

LE SILURE FESTIVAL

CHANTIERS PARTICIPATIFS

PLANTATION

DE HAIES

janvier- février 2020

NOS RAPPORTS D'ACTIVITÉ

travaux_edited_edited.jpg

2018

2019

2020

ESPACE PRESSE

Nos communiqués de presse

“ Polymorphe corp. s'agrandit pour

2020 !

1200px-France_inter_2005_logo.svg.png

“ Polymorphe corp. replante des haies 

Notre dossier de presse